Vous avez entre 16 et 25 ans et vous ne savez pas quelle voie emprunter ?

Publié le 16/05/2014 à 12H20
L’apprentissage offre la possibilité à tout jeune entre 16 et 25 ans, de suivre une formation générale afin d’obtenir une qualification sanctionnée par un diplôme de l’enseignement professionnel, ou technologique. La CFDT mène régulièrement des enquêtes pour mieux connaître les réalités de cette filière.

La CFDT a mené une enquête En 2012 auprès de 2015 jeunes apprentis pour connaître les difficultés rencontrées au cours de leur parcours.

Parmi ces derniers, on ne comptait que 34,60 % de jeunes femmes qui majoritairement, se destinaient aux métiers du tertiaire. Une minorité d’entre elles, 26 %, se sont tournées vers les métiers de l’industrie et 4% vers ceux de la construction. C’est parfois le parcours de combattant lorsqu’une fille choisit une filière technique, lire le temoignage d'une jeune fille qui veut devenir soudeuse.

A la fin de sa formation  de soudeuse, Morgane  nous a raconté le déroulement de son apprentissage : l’enseignement est parfois répétitif, c’est à ce moment-là qu’il faut rester vigilant et ne pas se décourager. Lire notre article : Après sept mois d'apprentissage, Morgane est diplômée soudeuse.

La direction du travail et le conseil régional d’Aquitaine se sont interrogés sur les raisons de la rupture du contrat d’apprentissage.

Pour l’année scolaire 2009 / 2010, le taux de rupture net des apprentis est de 23 %.  Le motif évoqué concerne un problème relationnel (pour 53 % des interrogés). Ce taux assez élevé met en évidence une difficulté à intégrer le monde du travail.

In fine, les situations liées aux horaires (en particulier les heures supplémentaires non payées), et les conditions de travail sont les principales causes de rupture de contrat pour 10 % des répondants. D’où l’importance des informations réactualisées par la CFDT sur les conditions d’emploi des apprentis dans différentes professions, par exemple le bâtiment.

La CFDT défend le statut de l’apprenti qui bénéficie de l’ensemble des dispositions législatives, réglementaires et conventionnelles applicables à tous les salariés. De nombreuses rencontres ont eu lieu dans les CFA, dans tout l'Hexagone, en vue de donner aux jeunes les moyens de mieux connaître leurs droits.



Dans le BTP,  un accord collectif a été signé le 8 février 2005, notamment par la CFDT. Cet accord vient largement améliorer le statut de l’apprenti dans ce secteur d’activité. Il prévoit entre autres, une rémunération plus importante que celle prévue par la loi. Par exemple, un jeune âgé de 16 ans, en première année d’apprentissage perçoit, si on applique la loi, 25% du Smic. Dans le BTP, l’accord fixe ce pourcentage à 40%.