Sophie, cadre, s’est tournée vers la CFDT pour défendre ses droits

Publié le 03/09/2013 à 14H04
« Je travaille aujourd’hui dans une société d’économie mixte de dix salariés. Nous bénéficions des mêmes avantages qu’une grande entreprise : 35 h, jours de repos et tickets restaurant… Dans les Très Petites Entreprises, les gens ne connaissent pas leurs droits, un syndicat peut redonner confiance.»