Des lieux d'accueil dédié aux salariés des Tpe en Auvergne

Publié le 27/10/2014 à 14H35
Inauguré en 2008, le SAAS d’Auvergne CFDT ne désemplit pas… Patricia Barthomeuf « assistante sociale » de ce lieu d’accueil, répond à nos questions.

Qu’est-ce que le SAAS d’Auvergne ?

C’est le Service aux salariés et adhérents… L’idée de départ était de soutenir les salariés « isolés » issus essentiellement des petites entreprises (TPE) et des PME, et de mettre la CFDT en mouvement dans notre région, en s’appuyant sur les structures professionnelles.
Une initiative qui a vu le jour en 2008, nous avons décidé d’offrir un service qui ne se limite pas aux questions juridiques, mais qui englobe également le social et la vie au travail.

Certains secteurs professionnels sont-ils plus sinistrés dans la région ?
Actuellement tous les secteurs sont en danger : le commerce, le bâtiment, le transport, la santé, même l’enseignement privé… Beaucoup de questions sont liées à la précarité. Des salariés arrivent parfois au SAAS en pleurant ; s’ils repartent avec le sourire, nous sommes récompensés !

Chaque année, nous recevons entre 250 et 350 salariés. La permanence est ouverte le jeudi, et quelquefois, nous n’avons pas assez de salles pour accueillir les gens.
En effet, nous avons décidé de ne pas nous limiter aux questions juridiques, mais d’élargir aux problèmes de formation, de retraite, de chômage, et d’une manière générale, de vie au travail.

Quels moyens mettez-vous en oeuvre pour soutenir ces salariés ?
N
otre équipe est constituée d’une dizaine de personnes, principalement bénévoles ou retraités. Le but pour chacun est de suivre les dossiers jusqu’à leur terme (résolution du problème, procédure judiciaire)…

Par exemple, nous avons aidé un jeune qui démarrait dans le monde du travail, en situation de souffrance avec son employeur. Une fois la rupture conventionnelle effectuée, il est revenu pour des problèmes d’argent… Nous avons utilisé le réseau pour qu’il rencontre une assistante sociale, et aujourd’hui il est inscrit à l’école de la deuxième chance !

Des perspectives pour 2014 ?
Le SAAS est voué à perdurer… Il doit être en mesure de s’adapter à chaque problème. Chaque accueillant peut suivre des formations diverses et variées, mises en place par la CFDT Auvergne (juridique, conseiller du salarié…).
Ponctuellement , de jeunes avocats stagiaires, ou des étudiants en master 2 viennent renforcer les troupes ! Répondre aux besoins de gens en détresse – et il y en a de plus en plus – est pour nous une source de satisfaction, surtout parce que nous trouvons toujours des solutions !


Pour plus d'informations, contacter les unions régionale et départementales en Auvergne :

http://www.petitesentreprises.cfdt.fr/portail/prod_173195/la-cfdt-en-auvergne