Le compte personnel de formation : de nouveaux droits pour les salariés

Publié le 13/12/2015 à 15H07 (mis à jour le 13/12/2016 à 10H41)
Le compte personnel de formation est entré en vigueur le 1er janvier 2015. Ce nouvel qui bénéficie aux salariés et aux demandeurs d’emploi, permet à chacun de capitaliser son droit à la formation, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la retraite.

Qu’est-ce que le compte personnel de formation ?

Le compte personnel de formation est un outil à la disposition de tous les salariés sous contrat de droit privé et des demandeurs d’emploi, permettant d’ouvrir un droit à la formation tout au long de sa carrière professionnelle.

Pour en bénéficier, il suffit d’être âgé de 16 ans (ou 15 ans pour les apprentis), et de s’inscrire sur www.moncompteformation.gouv.fr à l’aide d'un identifiant qui correspond à votre numéro de Sécurité socialeà treize chiffres (sans la clé, à deux chiffres).

D’ici à la fin du mois de janvier 2015, votre employeur doit vous communiquer le nombre d’heures droit d’accès à la formation (Dif) acquises. Il vous sera demandé au moment de la création du CPF.

À savoir
 : le compte personnel de formation est indépendant de votre employeur. Quelle que soit votre entreprise ou votre situation, vous conservez vos identifiant et mot de passe pour pouvoir vous connecter à votre compte personnel.

Pourquoi un CPF ?

Les deux objectifs du compte personnel de formation sont de sécuriser le parcours du salarié et de permettre la montée en compétences dans l’entreprise ou dans la région où il travaille.

Pour les petites entreprises, un accord peut être établi sur l’utilisation du CPF avec l’intermédiaire d’un délégué du personnel. L’employeur ne peut pas traiter cette question de façon unilatérale. Par ailleurs, vous pouvez vous orienter vers un conseil en évolution professionnelle territorial.
Ce service, grâce au soutien d’un référent, vous permettra de faire une analyse plus détaillée de l’adéquation entre les formations et le marché de l’emploi.

À savoir
 : si vous décidez d’effectuer votre formation pendant votre temps de travail, l’employeur donne son avis sur la demande et peut, éventuellement, la refuser.

Quelles formations choisir ?

Vous cumulez chaque année vingt-quatre heures de formation, qui sont plafonnées à 150 heures.

Une liste de formations certifiantes ou qualifiantes est répertoriée
.
Vous pouvez l’obtenir sur votre compte personnel ou par le biais de votre conseiller en évolution professionnelle.


Dans les mois à venir, la CFDT souhaite que les employeurs soient les garants du bon déroulement des parcours professionnels de leurs salariés, en mettant en œuvre les moyens mis à leur disposition.

Photo © Laurent Cerino/REA

Le service public de l’orientation tout au long de la vie garantit à toute personne l’accès à une information gratuite, complète et objective sur les métiers, les formations, les certifications, les débouchés et les niveaux de rémunération, ainsi que l'accès à des services de conseil et d’accompagnement en orientation de qualité et organisés en réseaux. Il concourt à la mixité professionnelle en luttant contre les stéréotypes de genre.

L'État et les Régions assurent le service public de l’orientation tout au long de la vie.