Jean, intermittent, est sorti de l’isolement grâce à la CFDT

Publié le 03/09/2013 à 10H29
« Dans mon secteur d’activité, je connais 200, 300 personnes…  Chacun raconte son histoire, mais personne ne sait à qui s’adresser en cas de problème. La CFDT me permet d’avoir accès aux lois, de m’informer sur les négociations à venir.  Je construis un système le plus juste possible, j’ai appris à faire mes contrats grâce au syndicat, et maintenant je suis l’interlocuteur des intermittents en région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur). »