Marc Lecaille, pâtissier, est devenu négociateur de branche dans l’artisanat alimentaire

Publié le 03/09/2013 à 14H07
« Grâce à ma fonction de négociateur, mon patron a fait des efforts d’investissement… Il a remplacé le vieux pétrin par un nouveau, ce dernier a des normes de sécurité conformes. J’ai également réussi à obtenir des aménagements d’horaires au bout d’un an, et des étagères pour la vitrine… Être au cœur des négociations a changé ma vie, cela m’a permis d’apporter des avantages aux salariés. »