Marc, maçon, s’est tourné vers la CFDT pour des problèmes de sécurité

Publié le 02/09/2013 à 16H26
« Il n’y a pas de culture syndicale dans une très petite entreprise.  Je constatais tous les jours des problèmes de sécurité sur les chantiers, notamment l’absence de garde-corps sur les échafaudages… Mon employeur ne voulait rien entendre. Le dialogue s’est amélioré lorsque je suis devenu adhérent CFDT. C’est important que l’on soit défendu dans les petites entreprises comme dans les grandes,  et de se tenir  informé des avancées sociales, des grilles de salaires, des nouvelles lois. »