Un premier congrès pour David, jeune délégué du personnel CFDT

Publié le 13/06/2014 à 09H50
Le congrès de la CFDT a lieu tous les quatre ans. Une première pour David, 33 ans, délégué du personnel dans une petite entreprise de la métallurgie, située en Champagne-Ardenne qui emploie ving-cinq personnes.

C’est ton premier congrès, que penses-tu de cet événement ?

Je n’avais pas d’attentes précises, mais cet événement est important pour faire bouger les choses. J’apprends énormément grâce à toutes ces rencontres. Les anciens racontent des histoires qui sont moins chaotiques que la mienne. Pour ma part, je suis arrivé à la CFDT suite à un audit réalisé dans mon entreprise pour évaluer sa performance. C’est à cette occasion que la décision d’organiser des élections a été prise, avec l’ouverture du dialogue entre les ouvriers et mon employeur.

As-tu été particulièrement marqué par un discours ?

J’ai bien aimé le discours de Laurent Berger sur l’histoire de la CFDT, il a rajouté des pièces que je ne connaissais pas. Sa séparation avec la CFTC, un tournant, et le début d’une grande histoire du syndicalisme. C’est une organisation à l’écoute des salariés, qui ne se positionne pas politiquement. J’ai trouvé un énorme soutien ici, maintenant je sais que je ne suis pas tout seul, ça donne du punch !


48e congrès de la CFDT - Clôture du congrès par... par CFDT_TV

Qu’est- ce que tu aimerais faire évoluer dans ton entreprise ?

Des choses ont évolué depuis trois ans (date de l'élection). Mon patron ne souhaitait pas de syndicaliste dans son entreprise, il a voulu contester le vote. À cette époque, j’ai découvert que tous les ouvriers n’avaient pas leur congé d’ancienneté. Mon syndicat m’a beaucoup soutenu. Cinq salariés sur vingt-trois touchaient des salaires qui ne correspondaient pas aux grilles. J’ai réussi à faire installer un compteur pour ouvrir le droit à la formation (Dif), grâce à l’accord signé par la CFDT sur la formation professionnelle. Et je suis en train de mettre en place ma première Négociation annuelle obligatoire (NAO), c’est en cours…

Au cours des quatre dernières années, par la négociation et la concertation, la CFDT a obtenu de nombreuses avancées pour les salariés. Petit rappel avec notre tract : « Quatre ans de nouveaux droits pour les salariés. »