L’apprentissage dans le bâtiment est ouvert aux filles

Publié le 03/09/2013 à 14H22
Alexandra Roy a 24 ans, elle est apprentie dans le bâtiment au CFA du Mans. Un secteur ouvert aux jeunes femmes qui souhaitent se professionnaliser dans le domaine de la peinture. Elle a répondu à nos questions concernant ses premiers pas dans le monde du travail.

Comment définis-tu ton métier ?

Nous sommes les derniers à intervenir dans la phase de travaux d’une maison. Il faut répondre à la demande des clients, les conseiller sur la touche finale. Le travail varie en fonction des attentes : décoration, choix des couleurs, matériaux… Je suis diplômée d’un CAP et d’un BP (brevet professionnel) « peintre applicateur de bâtiment », avec une mention complémentaire déco (faux-bois, faux-marbre, fausse-pierre, trompe-l’œil…).

Quelles difficultés as-tu rencontrées dans ton parcours professionnel ?

J’ai eu des difficultés à trouver un patron… Je suis une fille, et à l’époque de ma recherche j’avais 20 ans. Cela coûte plus cher à l’employeur lorsqu’on dépasse dix-huit ans. J’ai essuyé beaucoup de refus : sur 60 envois, seulement deux entreprises m’ont répondu positivement dans le cadre d’un stage « découverte métier ». Ensuite j’ai visité le CFA et j’ai choisi l’apprentissage avec toutes les compétences utiles pour le boulot. Mon patron m’a dit : « Tu as l’air mâture » ; cela fait maintenant quatre ans et demi que je suis dans l’entreprise.

Avez-vous des avantages ?

Avant nous n’avions pas de paniers-repas… C’est un collègue qui a osé évoquer cette question, pour ceux qui sont dans l’entreprise depuis longtemps, c’était difficile d’aborder ce sujet… Finalement, nous les avons obtenus !

Quels conseils donnerais-tu à celles ou ceux qui souhaitent faire ton métier ?

Il ne faut surtout pas hésiter à faire un stage pour découvrir le métier… L’apprentissage n’est pas une voie de garage ! Les patrons préfèrent embaucher un jeune qui sort d’un apprentissage, plutôt qu’un bac professionnel. Et puis cela permet aux jeunes de mûrir plus vite. Par exemple, depuis que mes petits frères sont apprentis, il y a eu des changements. Cela demande de la rigueur et de la volonté, il faut savoir ce qu’on veut !