Intégrer un salarié handicapé dans une petite entreprise

Publié le 26/06/2015 à 14H00
Toute entreprise d’au moins 20 salariés doit employer dans son effectif, à temps complet ou partiel, 6 % de travailleurs handicapés et assimilés (art. l 5212-1 et L. 5212-13).

Qu’est-ce qu’un travailleur handicapé ?
Est considéré comme travailleur handicapé toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales ou psychiques (art. L. 5213-1). Cette qualité est reconnue par la Commission des droits de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), qui remplace les anciennes COTOREP.

Jean-Louis est délégué du personnel depuis quatre ans dans une menuiserie de 40 personnes :
« J’avais constaté que Jean-Pierre, un salarié menuisier de l’entreprise était mis à l’écart de par son handicap... Malentendant, il parle très peu bien qu’il lise sur les lèvres. J’ai profité de la mise en place des élections de délégué du personnel pour lui proposer de devenir suppléant. Tout salarié a le droit de se présenter aux élections. Partant du principe qu’on trouverait une solution, nous avons soulevé la question de l’intervention d’un interprète. Grâce à cette démarche, un interprète intervient une fois par mois par le biais de l’association Urapeda (Union régionale des associations de parents d'enfants déficients auditifs).  Nous avons constaté une vraie valeur ajoutée à cette prise de fonction. Maintenant,  nous comprenons mieux son handicap et nos échanges avec notre employeur sont très différents grâce à l’intervention de l’interprète.»

L’Agefiph accorde des aides financières aux entreprises et aux travailleurs handicapés pour faciliter leur insertion professionnelle et leur maintien dans l’emploi : aide à l’insertion professionnelle, aide au contrat d’apprentissage, aide aux emplois d’avenir, accompagnement dans le cadre d’une création d’activité, etc. Sur les bénéficiaires et les conditions d’attribution, la procédure à suivre, vous trouverez tout le site de l’Agefiph.