Limousin : Un référent santé dans chaque entreprise de l'artisanat

Publié le 04/02/2014 à 16H15
La réglementation française impose aux employeurs depuis 2000, de mesurer l’évaluation des risques santé au sein de leur entreprise. Cette directive implique la prise en compte des dangers physiques et des risques psychosociaux.

Toutes les entreprises françaises, à partir d’un salarié, ont l’obligation de remplir un document intitulé document unique, une fois par an. Cette réglementation signifie d’effectuer l’inventaire des dangers aux différents postes de travail.

Qu’est-ce qu’un danger ?

Un danger représente tout ce qui peut causer un dommage à la santé des salariés. Il peut s’agir des propriétés ou des capacités intrinsèques d’un équipement, d’un agent chimique ou biologique généré par les activités, ou utilisés dans les procédés de fabrication. Par exemple, l’exposition à une chute de hauteur dans le bâtiment.

La CFDT Limousin participe à la désignation d’un référent santé dans l'artisanat

La CFDT du Limousin s’est engagée à promouvoir la désignation d’un référent santé auprès des employeurs de l'artisanat. Ces derniers seraient dans l’obligation de désigner un ou plusieurs salariés formés spécifiquement pour s’occuper des activités de protection et de prévention des risques professionnels. Une mesure requise depuis la loi entrée en vigueur en juillet 2012.

Parmi les missions du référent santé, on compte la mise à jour du document unique, qui consiste à vérifier lors d'un accident du travail si le risque a bien été répertorié, ou à le rajouter le cas échéant. La prise en charge du contenu des trousses de secours, le contrôle des habilitations du personnel concernant l'électricité - entre autres - font partie des critères de prévention. Si un matériel est défectueux, c’est le moment de le signaler à l'employeur et de le transcrire sur un cahier ou un tableau. Enfin, il est important de laisser l'anomalie tant qu'elle n'a pas été réparée, ou remise en état, (barreau d'échelle cassée, fils dénudés, matériel défectueux).

 La CFDT agit pour améliorer les conditions de travail.