Votez CFDT aux élections TPE

Publié le 07/11/2016 à 16H15 (mis à jour le 21/12/2016 à 15H05)
Vous travaillez dans une entreprise de 1 à 10 salariés ou vous êtes employé-e à domicile ? les élections TPE vous concernent !

VOTER EN LIGNE

 

Voter aux élections TPE, c’est :
 choisir le syndicat qui vous représentera et défendra vos intérêts.
● désigner les salariés de TPE qui siégeront dans votre future Commission régionale interprofessionnelle (CPRI). Dès juillet 2017,  cet espace de concertation  entre salariés et employeurs traitera d’emploi, de formation, et de conditions de travail. 
participer à la désignation des conseillers prud’hommes, qui tranchent les litiges individuels liés au travail.

COMMENT VOTER ?
Du 30 décembre à 9 heures au 13 janvier à 19 heures, en ligne ou par courrier :
Vous allez recevoir votre matériel de vote par la poste. Pour voter, vous pourrez alors soit vous connecter sur vote-election-tpe.travail.gouv.fr, soit renvoyer votre bulletin de vote par courrier.
Les résultats seront publiés le 3 février 2017.

POUR VOUS, LA CFDT REVENDIQUE…
L’égalité de salaire pour tous les salariés d’une même profession ! La CFDT négociera des grilles de salaires qui devront s’appliquer à tous les salariés d’une profession.
Les mêmes droits dans les petites entreprises que dans les grandes ! La CFDT agira pour que tous les salariés aient les informations nécessaires pour faire respecter leurs droits et puissent bénéficier d’un accompagnement.
La création de comités inter-entreprises pour tous ! La CFDT agira pour que tous les salariés des petites entreprises aient accès à la culture et aux loisirs.
Le  droit à la formation professionnelle ! La CFDT revendiquera le droit pour chaque salarié de petites entreprises à un entretien avec un spécialiste de l’orientation professionnelle.

… ET PLUS SPECIFIQUEMENT :
Pour les assistantes maternelles, la création d’un fonds d’aides sociales, pour renouveler le matériel de puériculture ou pour soutenir les personnes qui perdraient leur agrément.
Pour les salariés des hôtels, café, restaurants et de la restauration rapide, la généralisation du treizième mois.
Dans le BTP, la renégociation à 1 heure des zones de trajet déclenchant l’hébergement, pour diminuer le risque d’accident du travail.
Le droit à la déconnexion, même pour les cadres,pour une vraie dissociation vie privée/vie professionnelle.

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ, ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE, SANTÉ AU TRAVAIL, FORFAIT JOURS : DE NOUVEAUX DROITS QUI DOIVENT BÉNÉFICIER À TOUS LES SALARIÉS, Y COMPRIS CEUX DES PETITES ENTREPRISES !